L’actualité des 60 pieds

IMOCA : Objectif Route du Rhum
Pour les marins de la classe IMOCA, l’heure de la rentrée a sonné et cinq concurrents de la prochaine Route du Rhum étaient en entraînement collectif à Port La Forêt cette semaine. C’est le premier des quatre stages qui leur permettront de monter en puissance d’ici le coup de canon de cette transat en solitaire, le 4 Novembre à Saint Malo. Samantha Davies (Initiatives Cœur), Romain Attanasio (Pure – Famille Mary), Yann Eliès (St Michel – UCar), Boris Herrmann (Malizia – YC Monaco) et Vincent Riou avec son PRB dans sa version foiler étaient au rendez- vous de cette première session objectif Route du Rhum. « L’intérêt du stage est de se plonger dans des conditions proches de la réalité. Cette confrontation directe permet de se remettre dans le rythme et de s’évaluer objectivement. À la lumière d’un premier stage, il peut déjà y avoir des correctifs de réglages ou de choix de voiles. » explique Christian Le Pape.
Ces concurrents de la prochaine Route du Rhum ont évolué en configuration solitaire avec la présence d’équipiers à bord pour la sécurité. Parmi ces derniers un certain Michel Desjoyeaux ! Le double vainqueur du Vendée Globe a renforcé l’équipe du Pôle avec la présence également de Jean Baptiste Le Vaillant et Juan Kouyoumdjia sur ce stage qui ont apporté leur regard d’expert à ces cinq skippers lors d’un débriefing commun.
A noter : l’absence de Paul Meihat sur SMA qui est en convalescence suite à une mauvaise chute lors d’un entraînement. Jérémie Beyou (Charal) rejoindra ses « camarades » de Port la Forêt courant septembre

Charal, un 60 pieds offensif
L’évènement de la semaine à Port la Forêt c’était la mise à l’eau du nouveau Charal de Jérémie Beyou. Après 13 mois de construction au chantier CDK Technologies à Port La Forêt, ce 60 pieds IMOCA conçu par le cabinet VPLP a dévoilé ses formes novatrices et ses foils impressionnants. Le premier pari pour toute l’équipe était le respect du timing et il a été tenu. La spécificité de Charal est  »d’être le premier IMOCA entièrement pensé pour qu’il tire le bénéfice maximum de ses foils. Nous sommes partis d’une feuille blanche  » confie Jérémie Beyou qui qualifie « son Charal » de bateau offensif. » Pour le triple vainqueur de la Solitaire du Figaro, la première échéance en course est la Route du Rhum Destination Guadeloupe mais l’objectif déclaré est le Vendée Globe 2020. ll avait terminé 3ème de la dernière édition. « Nous avons deux ans pour faire de ce premier IMOCA jamais construit pour et autour des foils une vraie fusée pour le Vendée Globe » précise Pierre François Dargnies directeur de projet. Nous avons hâte de voir Charal sous voiles lors des prochains stages Imoca du Pôle Finistère.

Catégorie:
  Infos

Nos partenaires institutionnels

https://www.finistere.fr/

Facebook

YouTube