Les figaristes du Pôle seront au rendez-vous !

La deuxième épreuve de la saison Figaro Bénéteau 2017 tout juste terminée, les figaristes du Pôle Finistère Course au Large s’apprêtent à convoyer leurs bateaux vers les Sables d’Olonne, pour la Solo Maître CoQ qui débutera le 24 avril prochain. Cette épreuve, qui sera la dernière avant la Solitaire URGO Le Figaro, fera office de répétition générale, mais les deux premières courses de l’année ont déjà permis de se faire une idée des forces en présence. Et avec un carton plein sur le podium, et une place de premier bizuth sur la Solo Concarneau, les coureurs de Port-la-Forêt ont d’ores et déjà montré qu’il faudra compter sur eux.

Samedi 8 avril, en fin de matinée, les figaristes du Pôle Finistère Course au Large rejoignent les pontons de Concarneau sur un trio gagnant. Auteur du doublé après son succès sur la Solo Normandie, Charlie Dalin a franchi en tête la ligne d’arrivée de la Solo Concarneau devant Erwan Tabarly, et Yann Eliès qui, comme lui, s’entrainent à Port-la-Forêt. Un podium loin d’être surprenant comme le souligne leur coach Jeanne Grégoire, venue les accueillir dans le port de plaisance de la ville close. «Les coureurs sont au niveau auquel on pouvait les attendre. Charlie, Erwan et Yann font partie des marins qui ont plusieurs années d’expérience, et c’est assez logique de les retrouver aux avant-postes » explique-t-elle. Et d’ajouter «Il y a eu quelques contre-performances, mais dans l’ensemble, le niveau est là, avec des skippers confirmés au rendez-vous, et des jeunes en progrès. Je pense notamment à Pierre Rhimbault, qui termine 17e et premier bizuth. Il a fait de très belles choses sur cette course. »

Composé de 17 coureurs dont 2 bizuths, le groupe des figaristes est dense et hétérogène cette saison. Jeanne coache les coureurs aux côtés de Christian Le Pape et tâche de répondre au mieux aux besoins et aux interrogations de chaque compétiteur. Les épreuves du circuit restent la meilleure opportunité de se jauger pour les petits nouveaux. « L’important pour les navigateurs, c’est d’arriver à voir où ils se situent, et pour cela, les courses sont très intéressantes. » souligne Jeanne, qui apprécie l’état d’esprit de cette cuvée 2017. Motivés, humbles et travailleurs, « ils sont tous dans une démarche de travail qui créé une belle émulation collective » se réjouit-elle.

Catégorie:
  Infos

Nos partenaires institutionnels

https://www.finistere.fr/

Facebook

YouTube