OBJECTIF : La Solitaire URGO Le Figaro

Bien décidé à truster les premières places sur le rendez-vous phare de la saison qu’est la Solitaire Urgo le Figaro, le Pôle Finistère Course au Large a ciblé les entrainements en fonction du calendrier. En l’absence de Transat en double cette année, ce sont les petits parcours de vitesse en solo et les manouvres qui ont été privilégiés. Pour le reste, les deux premières confrontations ont offert un panel de conditions variées. «Quand tu navigues en Normandie, avec du courant, et 35 noeuds de vent au milieu des cailloux, il faut maîtriser parfaitement son bateau. On l’a vu, il y a eu beaucoup d’abandons surtout chez les bizuths. C’était une épreuve compliquée mais ils ont énormément appris. Sur la Solo Concarneau, c’était complètement différent avec du petit temps. Il fallait jouer avec la brise thermique et le vent synoptique, à la côte, entre les cailloux … En deux courses, ils ont balayé toutes les conditions qu’ils pourront rencontrer sur la Solitaire, c’est vraiment génial ! » sourit Jeanne, qui sera présente aux Sables d’Olonne où les figaristes effectueront un stage de deux jours mercredi et jeudi prochain, avant la première manche de la Solo Maître CoQ lancée le lundi 24 avril 2017.

Catégorie:
  News

Nos partenaires institutionnels

https://www.finistere.fr/

Facebook

YouTube