IMOCA : des marins du Pôle affûtés

C’était la rentrée des classes pour  les marins de la classe Imoca le week-end passé dans le cadre d’un Défi Azimut humide et venté. Et les skippers qui étaient venus refaire leurs gammes cet été au Pôle étaient déjà très affûtés pour cette rentrée. Ce qui leur a permis de truster les premières places.

A la barre de son PRB désormais doté de foils, Vincent Riou s’est imposé sur le grand parcours. La différence s’est faite dans le grand bord d’une centaine de milles au reaching avalé tribord amure à très vive allure. Vincent Riou était ravi de ce premier test dans la brise pour son PRB new-look qui s’est offert une pointe à 29, 5 nœuds.

Longtemps aux commandes de la flotte, Samantha Davies (Initiatives Cœur) a  résisté à ses poursuivants mais a cédé la pole position à une trentaine de milles de l’arrivée. La britannique qui a réalisé une superbe course a décroché la deuxième place à sept minutes de Vincent Riou. Après sa victoire dans la Dheam Cup, cet été, elle fait le plein de confiance avant la Route du Rhum. Yann Eliès (Ucar – St Michel) a complété un podium 100 % foilers, coupant la ligne seulement 11 minutes après Vincent Riou. C’est dire l’intensité de la compétition.

Avec son SMA à dérives droites, Paul Meilhat, de retour de blessure, a fait de la résistance même s’il accusait un déficit de vitesse au reaching dans la brise par rapport aux foilers. Il s’est adjugé la quatrième place devant le franco -allemand Boris Herrmann (Malizia) qui faisait, lui aussi, partie des stagiaires du Pôle cet été.

Ce Défi était la  première très attendue de Charal, le nouveau foiler de Jérémie Beyou, encore en rodage. Confronté à des problèmes d’électronique, il a abandonné dans la grande course mais a fait parler la poudre lors des runs en équipages dans des conditions toniques le dimanche. Un show qui a ravi les chasseurs d’images!

Il y a du haut niveau dans cette classe Imoca et la bagarre dans la Route du Rhum Destination Guadeloupe  pour succéder à Francois Gabart, vainqueur en 2014, s’annonce terrible. Ces concurrents ont encore deux stages (le 2 et le 16 octobre) à Port la Forêt pour fourbir leurs armes avant le départ de Saint Malo (le 4 novembre).

 

 

Catégorie:
  News

Nos partenaires institutionnels

https://www.finistere.fr/

Facebook

YouTube