Les skippers du Pôle Finistère imposent leur rythme au 2/3 du parcours !

2016_08_31 IMOCA Port la Forêt (143)Premier à franchir le Cap Leeuwin, au Sud-Ouest de l’Australie, avec un temps record de 28 jours, 20 heures et 12 minutes, Armel Le Cleac’h a réussi la jonction entre les deux systèmes qui l’intéressait depuis plusieurs jours et a accroché la dépression qu’il recherchait et navigue à 18 nœuds dans un vent de 20 à 25 nœuds de Sud-Ouest.. tout en continuant d’accroître son avance sur son dauphin Alex Thomson : 500 milles les séparent ce mardi, au dernier pointage. Depuis quelques jours, Armel maintient ce petit matelas d’avance sur son poursuivant.

Si le skipper de Banque Populaire réalise un quasi sans faute sur cette édition, Sebastien Josse lui a été contraint à l’abandon, victime d’une avarie au niveau de son foil bâbord. Et si dans un premier temps, le skipper d’Edmond de Rothschild a tout mis en oeuvre pour continuer, son sens marin l’a conduit à renoncer.
Accompagné par l’écurie de Michel Desjoyeaux, et formé sur les bancs du centre d’entrainement de Port-la-Forêt où Paul Meihat a fait ses classes en Figaro et tient tête aux marins les plus chevronnés, à l’image de Jérémie Beyou. Aux coudes à coudes dans le Sud-Est de la Nouvelle Zélande, SMA et Maître Coq viennent de boucler la moitié du parcours. Les deux navigateurs du Pôle se situent à environ 800 milles d’Alex THOMSON. Une distance conséquente mais qui laisse encore espérer un possible retournement de situation avant l’arrivée aux Sables.

650 milles les séparent de Jean Pierre Dick, Yann Elies et Jean le Cam, qui, derrière, se sont bien sortis d’une violente dépression. Un coup de tabac qui les a obligés milieu de semaine dernière à lever le pied et à faire le dos rond pendant près de 48 heures. Jean-Pierre Dick avait fait le choix de fuir, en passant par le Détroit de Bass, entre la Tasmanie et l’Australie ! Un détour insolite de près de 500 milles ! Mais le skipper de SᵗMichel-Virbac n’a pas eu de de mal s’en sortir, au contraire il a pointe maintenant devant les étraves de Queguiner – Leucemie Espoir et Finistère Mer vent.

A ce stade, les six skippers du Pôle toujours en lice naviguent dans le Pacifique Sud. Et seul Alex Thomson les prive d’un carton plein aux avant-postes !

Catégorie:
  News

Nos partenaires institutionnels

https://www.finistere.fr/

Facebook

YouTube