La Solitaire URGO Le Figaro : les leçons d’une victoire « made in » Pôle Finistère Course au Large

©Alexis Courcoux

« Il n’y a pas de hasard, il n’y a que du talent et de la préparation » nous disait Christian Le Pape suite à la victoire de Yoann Richomme (HelloWork – Groupe Télégramme) sur la Solitaire URGO Le Figaro, qui s’est conclue mercredi dernier à Dieppe.

Pour la préparation d’excellence, pas de doute, le Pôle Finistère Course au Large y est bien pour quelque chose. La preuve : deux coureurs du centre d’entraînement « Forestois » montent sur le podium, sept figurent dans le Top 10 et le bizuth de 22 ans, Tom Laperche (skipper Espoir Bretagne-CMB), prend une magnifique deuxième place sur la première étape.

Bref, nous ne pouvons que constater que malgré des conditions météo pour le moins particulières, les marins du Pôle ont su briller et le bilan est plus que positif.

Nous retiendrons particulièrement la superbe victoire de Yoann Richomme :

« Yoann s’est entraîné avec nous et les équipes MACIF cet hiver, il a bénéficié d’un accompagnement ‘Made in Port Laf’. C’était pour nous essentiel de commencer la nouvelle ère du Figaro Bénéteau 3 sur les chapeaux de roue, avec un accompagnement complet et d’excellence. Tout a été mis en œuvre dans cet optique : Jeanne Grégoire et Julien Bothuan, les deux entraîneurs du Pôle, ont fait un travail incroyable pour coacher les skippers et nous avons axé nos apprentissages sur la meilleure compréhension possible de ces nouveaux supports, notamment sur la connaissance des foils, grande nouveauté du Figaro Bénéteau 3. Tout était à découvrir sur ce bateau, nos outils d’évaluation et de construction des navigations se sont révélés indispensables à une bonne maîtrise des supports à foils, notamment les analyses de polaires de vitesse, comme les ‘sailects’ qui permet l’évaluation des traces de navigation afin de savoir, par exemple, quelle voile choisir. Nous remercions d’ailleurs chaleureusement tous les intervenants qui ont participé à cette appréhension du bateau et qui ont enrichi chacun de nos stages spécifiques par leurs collaborations. Cette compréhension a été déterminante. Un grand bravo également aux préparateurs qui ont mis une énergie considérable dans la mise au point des Figaro Bénéteau 3, ils ont été essentiels sur cette avant-saison et pendant toutes les courses. Ils ont su faire de voitures de séries de véritables voitures de rallye, tout en respectant la jauge, bien sûr !

On peut donc dire que la victoire de Yoann et les performances de nos skippers sur cette 50ème édition de la Solitaire URGO Le Figaro est la réussite de tout un écosystème de Port la Forêt. C’est bien évidemment la victoire d’un homme mais aussi celle d’une structure ».

– Christian Le Pape, directeur du Pôle Finistère Course au Large.

« La victoire de Yoann est très belle ! Cet hiver Julien et moi étions très heureux de constater que de bons duos s’étaient constitués, dont Pierre Quiroga, qui débutait en Figaro Bénéteau 3, et Yoann qui était hyper à l’aise sur le support, car c’est un bateau proche du Class40 et qu’il a participé à sa construction. Pour nous, l’essentiel du travail d’avant-saison a été de réussir à exploiter une flotte constituée de marins d’expérience pour que cela puisse servir au groupe, mais aussi que le groupe apporte à ces marins. Sur l’eau, nous avons du mettre le niveau très haut dès le début. Les navigations ont été aussi engagées qu’en Figaro Bénéteau 2 et nous avons vite constaté que cela ne servirait à rien d’être dans la retenue. Julien, Christian et moi avons fait un énorme travail pour élaborer des débriefings constructifs. L’objectif était que les réflexions de tous nos marins soient communes. Elles doivent venir du groupe, pour servir le groupe ! Notre priorité était donc d’insister le meilleur contexte d’échanges possible. La force du Pôle, qui a su faire la différence, a été la structuration de notre accompagnement. Le tout a donné un résultat magnifique qui n’était pas gagné au début ! Cette année, le challenge était d’autant plus difficile que le niveau de nos concurrents était sacrément élevé ».

– Jeanne Grégoire, coach au Pôle Finistère Course au Large

Catégorie:
  News

Nos partenaires institutionnels

https://www.finistere.fr/

Facebook

YouTube