Les belles promesses des nouveaux Imoca

Photo de Benjamin Sellier

Mis à l’eau le lundi 5 août à Lorient, Apivia le 60 pieds de Charlie Dalin a fait son entrée en piste lors du stage la semaine passée “On était impatient de voir ce bateau à l’eau mais aussi de se comparer aux camarades de jeu. C’est un peu comme un examen : pendant des mois de chantier on s’applique mais on ne sait pas ce qu’il y a dans la copie du voisin. Pour moi qui suis un compétiteur ce stage était un premier test et notamment un comparatif avec Charal qui est le foiler de référence. C’était seulement notre 4ème ou 5ème navigation et on ne pensait pas être si prêts, on était dans le rythme !” confie Charlie Dalin associé à Yann Eliès pour la transat Jacques Vabre.

Son plan Verdier dont la carène originale avec son étrave droite et spatulée faite pour optimiser les séquences de vol semble bien né. La mise au point de ces foilers dernière génération qui font entrer la classe Imoca dans une nouvelle dimension est longue mais Apivia a affiché de belles promesses.

Dalin : ‘’le Pôle : incontournable pour le Vendée ‘’

Le skipper havrais d’origine est définitivement ancré à Port la Forêt.
Je suis arrivé au Pôle en 2011, j’y ai fait mes classes en Figaro et c’est ce qui m’a permis de m’affirmer sur ce circuit relevé avant d’accéder à la classe Imoca. Je ne me vois pas préparer un Vendée Globe ailleurs qu’ici. Il y a une concentration des meilleurs marins et un partage qui permet de gagner un temps fou. Par ailleurs au niveau logistique mon projet est abrité par Mer Concept la société de François Gabart venu naviguer avec nous il y a quelques jours. Enfin le plan d’eau est intéressant, la baie est bien abritée. Tout est réuni pour travailler dans les meilleures conditions possibles.

Photo Benjamin Sellier

Avec Arkéa Paprec le 60 pieds de Sébastien Simon, sorti du chantier CDK en Juillet, Port la Forêt accueille deux foilers dernière génération menés par de jeunes skippers purs produits du Pôle qui ont l’ambition et les moyens de jouer les premiers rôles dans le Vendée Globe 2020. Sans oublier PRB l’ancien 60 pieds de Vincent Riou désormais aux mains de Kevin Escoffier qui a signé une belle deuxième place dans la Rolex Fastnet Race avec la complicité de Nicolas Lunven.

Catégorie:
  News

Nos partenaires institutionnels

https://www.finistere.fr/

Facebook

YouTube